Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gérard de Sélys
  • Le blog de Gérard de Sélys
  • : Gérard de Sélys, Réflexions, analyses et délires sur l'actualité et les médias.
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 22:50

« Les jeunes sont-ils plus cons aujourd’hui » ?jeunes2.jpg

C’est ainsi qu’est intitulé un « dossier » de mon quotidien belge favori d’aujourd’hui (3 et 4 septembre 2011). Je n’imagine pas ce courageux quotidien oser intituler un dossier : « Les vieux sont-ils plus cons aujourd’hui ? » ou « Les hommes politiques sont-ils plus cons aujourd’hui ? » ou « Nos ministres sont-ils plus cons aujourd’hui ».

Pourquoi se permet-il de qualifier les jeunes de « cons » ou de « plus cons » ?

Le dossier comporte six rubriques : les jeunes sont trop devant les écrans, les profs sont moins bons qu’avant, l’enseignement est moins exigeant, la société propose trop de loisirs, ils sont devenus des enfants-rois et les parents ont démissionné.

Pour répondre à ces affirmations stupides (énoncées telles quelles) : un professeur de l’UCL (Université catholique de Louvain), deux professeurs de l’ULg (Université de Liège), le secrétaire général de l’association de parents d’élèves de l’enseignement catholique belge, un chercheur en sociologie, une psychologue spécialisée dans les questions familiales et professeur à l’UCL, un professeur en psychologie familiale de l’UCL et, deux fois, le directeur général de la Ligue des familles.

 

Pas un seul jeune !

 

Un tiers de l’humanité a moins de vingt-cinq ans. Il m’arrive souvent de rencontrer et de travailler avec des jeunes. Ils sont prêts à parler. Ils ont de l’imagination. De l’espoir. Des idées. Une générosité folle. Pourquoi les vieux cons des médias les ignorent?

 

Pour tuer leurs rêves ?

Les jeunes ne lisent plus ces médias.

Ils "perdent leur temp" en passant trois heures par jour, comme le déplore mon quotidien favori, devant leur écran. A se raconter, s'inventer et se lire leur avenir. Le nôtre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gerardselys
commenter cet article

commentaires