Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gérard de Sélys
  • Le blog de Gérard de Sélys
  • : Gérard de Sélys, Réflexions, analyses et délires sur l'actualité et les médias.
  • Contact

Recherche

Liens

22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 20:26

A côté de chez moi, juste à côté, à deux cents mètres, une avenue est entièrement barrée pour loger les équipements, véhicules, bars (beaucoup de bars) des concurrents du 28e rallye automobile de Wallonie. Pendant quarante-huit heures, des fous furieux vont sillonner les rues de Namur et les chemins de campagnes environnants au bruit tonitruant de leurs pots d’échappement « libérés ».

 

Attention, attention : je suis un fanatique de mécanique. J’ai commencé par des serrures, l’armoire à confiture de ma grand-mère était derrière ma première serrure, continué avec des horloges, les horloges de ma grand-mère tombaient souvent en panne, et poursuivi avec les moteurs à combustion interne, on dit « à explosion », ma grand-mère ayant jeté sa vieille Opel dans la rivière. Le réglage de soupapes et l’alésage de cylindres n’ont plus trop de secrets pour moi. Donc, la  mécanique est une merveille. Pour moi. Et l’automobile, une horreur. Une horreur absolue. Elle tue un million trois cents mille personnes chaque année dans le monde et en blesse cinquante deux millions. Le coût de ces désastres est largement supérieur au chiffre d’affaires du secteur automobile, un comble ! Elle est responsable d’un quart de la pollution au dioxyde de carbone (CO2) qui étouffe la Terre. Chaque être humain rejette un peu plus de quatre tonnes de CO2 annuellement mais on peut estimer que chaque automobiliste en rejette le double ou le triple ou plus à lui seul. L’atmosphère que nous respirons est, autour du globe, épaisse comme un film fraîcheur autour d’une pastèque. Elle devient irrespirable, invivable et crevable.

 

LPotéchappemt1-copie-1’automobile individualise ses usagers à outrance, seul(e)s dans leur œuf d’acier. Elle est le héraut, l’emblème et un des principaux moteurs de la société de consommation dans laquelle on veut nous encarcaner. C’est un instrument de mort et de décérébration. Avant de l’abolir elle, au moins, abolissons les courses et rallyes.

 

Gérard DE SELYS

Partager cet article

Repost 0
Published by gerardselys
commenter cet article

commentaires