Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gérard de Sélys
  • Le blog de Gérard de Sélys
  • : Gérard de Sélys, Réflexions, analyses et délires sur l'actualité et les médias.
  • Contact

Recherche

Liens

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 12:03

Je me demandais quand ils allaient arrêter de parler des catastrophes japonaises. C’est fait. Mon quotidien préféré n’en touche plus un mot aujourd’hui. Ouf, nous pouvons passer à autre chose. Comme les passionnantes affaires de Laurent au Congo et du bouleversant procès du club de foot d’Eupen. Et tant pis pour les Japonais.greenpeace-copie-2.jpg

 

Ce qui n’a pas agité mon quotidien favori outre mesure, c’est la condamnation, le 17 mars dernier, de dix militants de Greenpeace, à un mois de prison (avec sursis) et 1.100 € d’amende chacun pour « faux et usage de faux ».

 

Qu’avaient-ils fait, ces escrocs ? Ils avaient osé pénétrer, le 10 décembre 2009, au cœur de l’enceinte sacrée du Conseil de l’Europe, à l’occasion d’une réunion des chefs d’Etats et de gouvernements, pour inciter l’Union européenne à « sauver le sommet de Copenhague sur le climat » qui se tenait quelques jours plus tard. Pour entrer dans la super forteresse du « Juste Lipse » de Bruxelles (Conseil de ministres européens, rue de la Loi), ils avaient loué trois limousines de luxe et s’étaient munis de badges portant leur photo personnelle et le sigle de Greenpeace. Les services de sécurité, éblouis sans doute par le luxe de leurs limousines, n’avaient jeté qu’un œil distrait sur leurs badges (qui n’étaient en rien des copies des badges officiels, donc en rien des « faux » de badges officiels), et les avaient laissé entrer. Ils furent arrêtés, bien sûr, après avoir arboré leurs calicots, la liberté d’expression étant interdite là où se réunissent peureusement les plus hauts dirigeants de nos démocraties et inculpés de « faux et usage de faux ».

 

Depuis une « directive cadre » de septembre 2011, organisant la lutte contre le terrorisme dans l’Union européenne (directive devenue loi belge en 2003 et loi nationale dans de nombreux Etats membres), toute incitation orale à s’opposer à l’ordre économique établi est susceptible d’être assimilée à un acte terroriste et ceux qui s’y serait livrés peuvent être lourdement condamnés (plusieurs années de prison et des amendes de plusieurs dizaines de milliers d’euros). Aucun Etat européen n’a encore osé appliquer cette loi telle quelle mais les tentatives de s’en approcher sont nombreuses, l’affaire du DHKPC (procès de révolutionnaires turcs) et les plaintes d’Electrabel contre Greenpeace pour « association de malfaiteurs » en Belgique le montrent. Les lois protégeant le pouvoir des puissants sont là. Des juges commencent à les tester. Cela rappelle les années trente dans un Etat central de l’Europe.

 

Gérard DE SELYS

Partager cet article

Repost 0
Published by gerardselys
commenter cet article

commentaires