Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Gérard de Sélys
  • Le blog de Gérard de Sélys
  • : Gérard de Sélys, Réflexions, analyses et délires sur l'actualité et les médias.
  • Contact

Recherche

Liens

7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 13:50

750.000 Somaliens vont mourir d’ici le mois de décembre. C’est ce que j’ai lu en première page d’un journal gratuit hier. Ils vont mourir tués par les décisions prises dans le Nord et par le comportement des pays riches. Comportement de prédateurs sans scrupules continuant à dérégler le climat. Décisions de déréguler les marchés mondiaux obligeant les pays du sud à importer leur alimentation alors qu’ils étaient autosuffisants il y a vingt ans encore. L’Afrique exportait pour 1,3 milliards de dollars dans les années 60, elle doit importer aujourd’hui un quart de sa nourriture, et la Somalie doit acheter deux tiers de son alimentation à l’étranger, surtout aux pays riches. Les Somaliens sont tués par des choses qui n’ont rien de naturel : la sécheresse provoquée par les rejets de gaz carbonique des pays riches et les décisions prises par ceux-ci pour devenir plus riches encore. Pour que leurs riches deviennent plus riches encore. La tête du monstre tueur se trouve dans le Nord. C’est dans le Nord qu’il faut l’écraser. Nous avons les armes pour le faire : la connaissance, les réseaux de mobilisation et les cultures et pratiques de lutte. Quarante mille enfants (de moins de cinq ans) meurent quotidiennement dans le monde par manque de soins et d’hygiène de base et d’une alimentation saine et suffisante. Cela fait 14 millions six cent mille chaque année. Plus que le nombre de victimes annuelles de la deuxième guerre mondiale. Nous sommes en guerre. Chaque jour. A chaque instant. Et le fauteur de guerre est chez nous. somalie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by gerardselys
commenter cet article

commentaires